Naissance du Label en 2011. Maquisards voit le jour peu de temps après son grand frère, le BPM Contest (tremplin à destination des jeunes producteurs de musique électronique).

Plus qu’un label classique, il gère et accompagne les lauréats de chaque édition, ainsi que des participants qu’il déniche au coup de coeur.
Une fois repéré par le label Maquisards, ces nouvelles jeunes pousses se voient soutenues, de leur tournée dans des évènements à l’édition d’un projet musical.

A la fois agence de booking, organisateur d’évènement, éditeur et producteur, le label est à l’image de son nom, « un Maquis » où gravite plusieurs sortes de variétés, et où la qualité prévoit sur la quantité.
Créé à l’initiative de Sébastien Roch, organisateur du BPM, on y retrouve un panel d’influences oscillant entre house, nu-disco, electronica aux accents « french touch ». Parmi ces principales signatures, y figurent Tez Cadey, Mila Dietrich, Alvan, Sara Zinger, Imako, et KUB.

« Comme tout bon maquis qui se respecte, on y découvre différentes variétés de plantes et de fleurs. En bons jardiniers musicaux nous aimons et cultivons ce qui nous plaît et nous séduit afin de ne pas tomber dans la monotonie…
Alors pour intégrer notre modeste jardin il suffit de proposer un projet qui nous touche, un projet sensible et musical : House, Techno, Nu-Disco, Électro-pop … tant qu’il y a du talent, du bon goût et surtout de la musicalité… »

Sébastien Roch, boss du label Maquisards.